Le meurtre horrible d'un jeune gay de Porto Rico bouleverse la communauté gay américaine

Publié le par Kouka.Garcia

Le meurtre de Jorge Steven Lopez Mercado, un jeune gay de 19 ans, le 14 novembre dernier à Porto Rico, dans des conditions particulièrement horribles, bouleverse la communauté LGBT en Amérique. Ce crime pourrait être le premier jugé selon la "loi Matthew Shepard" sanctionnant les crimes de haine homophobes. 

 Le corps sans vie de Jorge Steven Lopez Mercado a été retrouvé sur le bord d'une route de l'île de Porto Rico, décapité, démembré et partiellement brûlé.

Les bras et les jambes avaient été découpés. Une tentative similaire avait été faite sur le torse, et la totalité du corps du jeune homme a été jetée dans une rue isolée.

Jorge était ouvertement gay et très connu au sein de la communauté gay de l'île, État libre associé aux États-Unis. .

La cruauté même de sa mort a suscité une très forte émotion, mais celle-ci a été renforcée par l'indignation qui a suivi les déclarations d'un policier chargé de l'affaire.

Celui-ci a laissé entendre que le jeune gay "méritait son sort en raison mode de vie qu'il menait". L'agent a été depuis écarté de l'affaire et réprimandé pour ses commentaires.

Un suspect a été appréhendé et inculpé. Juan A. Martinez Matos a avoué le crime et apporté des indications sur les conditions dans lesquelles il est survenu.

Le meurtrier aurait abordé le jeune gay dans une rue d'un quartier chaud croyant, selon ses dires, que celui-ci était une femme, puisqu'il portait des vêtements féminins. Il aurait violemment réagi en découvrant le sexe réel de sa recrue et une altercation serait intervenue entre les deux hommes. Selon lui, la victime lui aurait demandé de l'argent.

La police a retrouvé une perruque, un couteau, un matelas brûlé et des traces de sang sur les lieux où l'assassinat a eu lieu.

Martinez Matos plaide la "panique" face à l'homosexualité soulignant qu'il a été sexuellement agressé au cours d'un séjour en prison.

Les militants gay de Porto Rico demandent l'application de la toute récente "loi Matthew Shepard" sanctionnant les crimes de haine homophobes.

Cette affaire pourrait ainsi être le premier cas à être jugé en vertu de cette disposition.

Plusieurs manifestations de solidarité ont eu lieu à Porto Rico même et à travers les États-Unis le week-end dernier.

Voir une vidéo (en espagnol, sous-titrée en anglais) sur la manifestation de soutien à Jorge Steven Lopez Mercado à Porto Rico :



Miriam Mercado, la mère de la victime, a enregistré une vidéo, diffusée sur Internet, dans laquelle elle dit sa gratitude aux manifestants et délivre un message de tolérance. "L’amour est plus fort que la haine, dit elle. C’est ce que nous devons hurler au monde".

Voir un vidéo-hommage:

 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article