Lutte contre le sida : les associations exposent leurs problèmes à Mme Carla Bruni-Sarkozy

Publié le par Kouka.Garcia

Désengagement des politiques, désintérêt du public et manque de moyens financiers : les responsables de dix associations de lutte contre le sida ont exposé mardi leurs problèmes à Carla Bruni-Sarkozy, qui a promis d'en référer à son mari. 

 A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, ces dix associations se sont retrouvées autour de l'épouse du président Sarkozy, à sa demande, dans un salon de l'hôtel Marigny, en face de l'Elysée.

 

 Mme. Carla Bruni-Sarkozy est également ambassadrice pour le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

 

 Tous ont dénoncé "le manque de moyens financiers", le peu d'intérêt du public et "le manque de vision politique" face à un fléau qui touchait 33,4 millions de personnes en 2008.

 "Le leadership politique est majeur. Sans cela, il n'y a pas de possibilité de faire avancer les choses", a estimé Mr. Jean-François Delfraissy, président de l'Association nationale de recherche sur le sida.

 

 "Seul le président de la République peut prendre ce leadership. La lutte contre le sida est politique", a renchéri Mr. Pierre Bergé, président de Sidaction.

 

 Selon l'ex-ministre Mme Michèle Barzach, présidente des Amis du Fonds mondial Europe, "il faut changer les mentalités" du public vis-à-vis de la maladie, et mettre fin à la "stigmatisation" dont souffrent les victimes.

 

 "Le sida n'intéresse plus les gens", a déploré Mr.Pierre Bergé. "Ce n'est plus assez sulfureux, les gosses ne savent rien", a renchéri Mme. Carla Bruni-Sarkozy. Le président de Sidaction veut "réactiver l'intérêt des médias" et l'épouse du président lui répond qu'elle va s'en occuper avec lui.

 

 Selon l'association Aides, "on sait comment aujourd'hui arrêter l'épidémie: que tout le monde suive un traitement. C'est une question de moyens et de volonté politique".

 

 "Il faut que Carla soit le relais auprès du président", qui doit "parler, engager tous les pays à sa suite et annoncer une rallonge de plusieurs centaines de millions d'euros", a estimé Mr Pierre Bergé.

 

 Mme Carla Bruni-Sarkozy leur a répondu qu'elles pouvaient compter sur elle.

 

Source: e-llico.com

 


 

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article